2015 : Année Internationale de la Lumière

international year lightLe 20 Décembre 2013, l’Assemblée générale des Nations Unies a déclaré 2015 Année Internationale de la Lumière et des Technologies de la lumière (AIL 2015). Centrée sur les sciences de la lumière et leurs applications, l’Année Internationale de la Lumière 2015 a pour objectif de sensibiliser mondialement le public, à la capacité des techniques utilisant la lumière, à contribuer au développement durable et à apporter des solutions aux défis mondiaux, en matière d’énergie, d’éducation, d’agriculture et de santé. Cette année internationale est l’initiative d’un large consortium d’organismes scientifiques incluant l’UNESCO. Elle réunit de nombreux acteurs à l’échelle internationale tels que des associations et institutions scientifiques, des organismes éducatifs, des plateformes technologiques, des organisations à but non lucratif et des partenaires du secteur privé. 2015 AIL marquera un certain nombre d’anniversaires scientifiques, sources d’inspiration pour cette année, parmi lesquels le millième anniversaire de la publication de premiers travaux sur l’optique par l’érudit Ibn Al-Haytham et le bicentenaire de la théorie ondulatoire de la lumière établie par Augustin-Jean Fresnel.

La Lumière est une ressource universelle

Selon les organisateurs de cet événement mondial: « La lumière joue un rôle essentiel dans notre vie quotidienne et se trouve à la croisée de nombreuses disciplines scientifiques au 21ème siècle. Elle a révolutionné la médecine, permis l’essor des communications internationales via l’Internet, et continue d’influencer de nombreux aspects culturels, économiques et politiques de la société mondiale. Pendant des siècles, la lumière a transcendé toutes les frontières, y compris géographiques, le sexe, l’âge, la culture et la race, et demeure une ressource formidable pour inspirer la formation et la recherche. »
Avant l’approbation par l’Assemblée Générale des Nations Unies, la résolution de l’AIL a été soumise à l’approbation de la Commission des Nations Unies le 6 Novembre 2013, à l’initiative du Mexique, avec le support de la Nouvelle-Zélande. Comme l’a déclaré Ana María Cetto de l’Université nationale autonome du Mexique (UNAM) : « La lumière a une influence universelle. Grâce à la lumière, il y a de la vie sur Terre et nous savons nous situer dans l’Univers. L’AIL sera une opportunité pour les scientifiques, ingénieurs, designers, artistes ou poètes quels qu’ils soient, inspirés par la lumière, pour interagir ensemble et avec le public, afin d’en apprendre davantage sur la nature de la lumière, ses innombrables applications, et d’échanger sur le role de la lumière dans notre culture. »
Cette résolution a été adoptée avec le co-parrainage de 35 pays: Argentine, Australie, Azerbaïdjan, Bosnie-Herzégovine, Chili, Chine, Colombie, Cuba, République dominicaine, Equateur, France, Ghana, Guinée, Haïti, Honduras, Israël, Italie, Japon, Maurice, Mexique, Monténégro, Maroc, Népal, Nouvelle- Zélande, Nicaragua, Palau, République de Corée, Fédération de Russie, la Somalie, l’Espagne, Sri Lanka, Tunisie, Turquie, Ukraine et États-Unis d’Amérique. Cette liste impressionnante de co-sponsors souligne les aspects véritablement universel et fédérateur de la lumière, consacrés par cette année internationale.

Les technologies de la lumière, sources de solutions innovantes

Tout au long de cette Année Internationale de la Lumière seront organisés, un peu partout dans le monde aux niveaux régional, national et international des événements, manifestations, conférences, colloques, expositions et spectacles autour de la lumière, avec entre autres la volonté de promouvoir des technologies basées sur la lumière et garantissant un développement durable.
L’un des principaux objectifs de l’Année Internationale de la Lumière sera de permettre aux gens de tous âges et de toutes origines de comprendre comment la lumière du soleil au cours des millénaires a contribué au développement de l’humanité à travers l’architecture et l’urbanisme, l’agriculture et l’horticulture, la désalinisation et le chauffage, le séchage et la cuisson des aliments; la production d’électricité….
Le Président du Comité directeur de l’AIL 2015, John Dudley explique ainsi: « Une Année Internationale de la Lumière est une formidable opportunité pour mobiliser les décideurs et différents acteurs internationaux sur le potentiel des technologies utilisant la lumière pour apporter des solutions aux défis environnementaux actuels. Nous avons maintenant une opportunité unique de sensibiliser l’opinion mondiale sur ce potentiel. »
Dans le monde entier, les individus et les organisations représentant la science, l’ingénierie, la culture et les arts vont travailler ensemble pour faire de cette Année Internationale de la Lumière un succès grâce à des programmes d’événements et d’activités exceptionnelles.
Pour en savoir plus sur l’AIL en France : http://www.lumiere2015.fr/, http://www.lux2015.org/ ,

Certifications des luminaires destinés aux zones à risque d’explosion

Jusqu’à récemment, les fabricants d’équipements électriques destinés aux zones explosibles devaient concevoir des équipements respectant les normes nationales de chaque pays dans lequel ils souhaitaient commercialiser leurs équipements. Aujourd’hui, un fabricant peut s’adresser à un organisme de certification pour obtenir un label qui sera reconnu internationalement. Toutefois, des différences subsistent entre les certifications existentes. A titre d’exemple, le marquage ATEX (Atmosphère Explosible) est une norme obligatoire en vigueur dans l’Union européenne. IECEx est en revanche une certification mondiale qui est volontaire et ouverte à tous les pays.

Les équipements destinés à être utilisés dans des zones à risque d’explosion doivent être certifiés conformes aux normes nationales du pays concerné et labellisés par une organisation indépendante habilitée. Il y a actuellement trois certifications distinctes pour les luminaires destinés à être utilisés en zones explosibles.

– La certification nord-américaine:
HAZLOC est la norme équivalente à la directive ATEX pour les États-Unis. Cette norme est établie par l’organisme officiel gérant la santé et la sécurité au travail (the Occupational Safety and Health Administration). Elle définit et classifie les zones à risques telles que les atmosphères explosibles. Elle vise en particulier à contrôler les risques d’explosion dans certains environnements.
Elle comprend deux volets:
– Les tests et l’évaluation des équipements utilisés,
– L’inspection des zones concernées (locaux, usines…)
En Amérique du Nord, tous les équipements électriques doivent être homologués et certifiés comme suit:
• Aux Etats-Unis, par un laboratoire de test reconnu nationalement (NRTL) et agréé par l’OSHA.
• Au Canada, par un organisme de certification agréé par le Conseil Canadien des Normes (CCN).
• La certification doit figurer sur le luminaire sous la forme d’un marquage ou d’un label spécifique indiquant l’organisme de certification, un simple certificat ou une déclaration de conformité n’étant pas suffisants.
L’organisme de certification ayant délivré la certification a l’obligation de controler le lieu de fabrication (les locaux où les luminaires sont fabriqués et étiquetés) au moins quatre fois par an. Ceci est valable quel que soit l’organisme de certification, et chaque organisme doit effectuer ses propres audits. Cela fonctionne differemment pour les certificats ATEX et IECEx, pour lesquels le fabricant peut obtenir des certifications émises par différents organismes agrées, mais pour lesquelles l’audit est réalisé par un seul de ces organismes.

En Amérique du Nord, les zones à risques étaient traditionnement définies et répertoriées par une association de classes et de divisions. Cependant aux États-Unis comme au Canada, la certification des zones à risques pour l’équipement électrique est en suspens et évolue peu à peu vers un système fondé sur des zones. Il existe maintenant un système de classification internationale en 3 zones pour les équipements utilisés dans des zones à risques:
• Zone 0 – Emplacement où une atmosphère explosible consistant en un mélange avec l’air de substances inflammables sous forme de gaz, de vapeur ou de brouillard est présente en permanence, pendant de longues périodes ou fréquemment.
• Zone 1 – Emplacement où une atmosphère explosible consistant en un mélange avec l’air de substances inflammables sous forme de gaz, de vapeur ou de brouillard est susceptible de se présenter occasionnellement en fonctionnement normal.
• Zone 2 – Emplacement où une atmosphère explosible consistant en un mélange avec l’air de substances inflammables sous forme de gaz, de vapeur ou de brouillard n’est pas susceptible de se présenter en fonctionnement normal ou, si elle se présente néanmoins, elle n’est que de courte durée.
Au Canada, toutes les nouvelles installations doivent utiliser cette classification en 3 zones. Les installations existantes ont la possibilité soit de continuer à utiliser le système des 2 divisions, soit d’opter pour un reclassement en utilisant le système des 3 zones.
Aux États-Unis, toutes les installations (nouvelles et existantes) peuvent soit continuer à utiliser le système traditionnel des divisions ou reclasser leurs produits en utilisant la classification en 3 zones.

La certification ATEX:
Les directives ATEX fixent les normes de sécurité minimales à respecter dans les zones à risques d’explosion, tant pour les employeurs et la sécurité des travailleurs que pour les fabricants d’équipements dans l’UE. En ce qui concerne l’employeur, il a la responsabilité de procéder à une évaluation du risque explosif dans les installations concernées et à prendre les mesures nécessaires pour éliminer ou réduire ce risque.
En ce qui concerne les fabricants, les équipements électriques installés dans les zones à risques doivent être conformes à la directive ATEX. La directive ATEX requiert un marquage ATEX des équipements contenant les principaux éléments suivants:
• Le marquage CE: – le marquage CE indique que votre équipement est conforme aux dispositions techniques applicables et aux exigences essentielles définies dans la ou les directives concernées.
• Obligations essentielles en matière de santé et de sécurité -L’annexe II de la directive ATEX exige le respect des principes de sécurité intégrée contre les explosions à partir de toutes les sources d’inflammation électriques et non électriques. Il est possible de remplir ces exigences en appliquant la norme européenne EN 60079.
• Certificat d’examen de type CE – Pour les équipements de catégorie 1 (électrique et mécanique) et de catégorie 2 (électrique), un organisme indépendant devra vérifier que l’équipement satisfait aux dispositions correspondantes de la directive ATEX afin d’obtenir un certificat d’examen de type CE. Pour les équipements de catégorie 3, un certificat d’examen de type CE n’est pas nécessaire, cependant, les fabricants doivent s’assurer que les produits sont conformes à la directive ATEX en respectant les exigences de conformité.
• Evaluation de la qualité:- Les installations de fabrication des équipements doivent subir un controle qualité défini par la norme EN13980 qui se traduit par la délivrance d’une notification d’assurance qualité de production (NAQ).

La certification IECEx:
L’IECEx établit des schémas d’évaluation de la conformité, qui permettent d’obtenir l’assurance que les équipements et les systèmes sont fabriqués et utilisés conformément aux normes internationales de sécurité. Le schéma de certificacion IECEx est conçu pour faciliter la commercialisation internationale de l’équipement électrique utilisé dans des zones à risques d’explosion (équipement Ex). Cette certification n’est pas obligatoire mais volontaire.

Les LEDs partent à la conquête de l’éclairage industriel pour zones ATEX.

A l’heure de la Conférence sur le Changement Climatique de Lima, les fabricants de luminaires industriels innovent pour créer des solutions d’éclairage plus respectueuses de l’environnement et moins énergivores. En effet, l’éclairage représente près de 20% de la consommation mondiale d’énergie et les installations industrielles qui fonctionnent non-stop sept jours/7 et 24 heures/24 consomment beaucoup d’énergie pour assurer leur éclairage. Pour faire face au défi énergétique, l’éclairage industriel innove en incorporant de plus en plus la technologie LED dans les solutions d’éclairage destinées aux zones à risques de type ATEX.
Les zones ATEX se caractérisent par l’occurrence d’une atmosphère potentiellement explosive où la présence de substances volatiles inflammables dans l’air sous forme de gaz, vapeurs, brouillards ou poussières est susceptible de provoquer une explosion. Les zones ATEX regroupent les raffineries, plates-formes de forage, les installations de production d’énergie et de produits chimiques, les mines, les usines de traitement des déchets, … Les mesures de sécurité visent à prévenir tout risque de formation d’arcs électriques, d’étincelles, et d’élévation excessive de la température. Actuellement par exemple, l’éclairage destiné aux plates-formes de forage de gaz de schiste en expansion dans de nombreux pays, doit se conformer aux obligations d’une installation de gaz classée zone ATEX.
L’éclairage LED offre une source de lumière à spectre complet et un excellent indice de rendu des couleurs. L’éclairage LED dirige le flux lumineux là où il est nécessaire avec très peu de dispersion et de perte, comparé aux luminaires traditionnels moins efficaces en terme de lumens. Non seulement les luminaires industriels à LED fournissent des performances élevées en matière de rendu des couleurs IRC (70-85), d’efficacité (jusqu’à 160 lumens / watt) et de durée de vie, mais également par rapport à d’autres sources telles que les tubes fluorescents, leur émissivité s’accroît dans des environnements froids. Dans les zones à risque ATEX, l’éclairage LED joue également un role dans la prévention des accidents liés à une visibilité mauvaise, grâce à son meilleur rendu de la couleur. En effet. la qualité et la fiabilité de l’éclairage LED facilitent le déchiffrement des instructions de sécurité pour une intervention plus rapide en cas de danger, et contribue ainsi à minimiser les risques et à permettre une intervention plus rapide.
L’intégration de luminaires LED dans un système de contrôle intelligent permet de fournir l’éclairage seulement lorsqu’il est nécessaire et d’en moduler l’intensité en fonction des besoins sans déperdition afin d’optimiser ainsi la consommation énergétique. . .
Les plafonds fréquemment élevés des installations industrielles classées zones ATEX font que souvent les luminaires se trouvent difficilement accessibles. L’entretien et le remplacement des ampoules peut s’avérer coûteux et problématique. Les luminaires industriels à LED sont résistants et leur durée de vie qui peut aller jusqu’à 100 000 h permet d’alléger la maintenance. Ne contenant aucun gaz, les lampes LED sont sûres et leur recyclage est plus aisé, comme celui d’un produit électronique. . .
Dans les zones dangereuses telles que les plates-formes de forage l’éclairage doit également être en mesure de résister aux chocs et aux vibrations constantes. L’éclairage certifié ATEX doit garantir une résistance exceptionnelle et supérieure à celles de luminaires classiques. Avec un éclairage 100% électronique, le luminaire LED est déjà plus résistant que d’autres matériaux.
Airfal développe des solutions d’éclairage industriel certifiées ATEX et incorporant des LEDS (Pyros Vitra Secure) qui permettent de réduire la consommation d’énergie sans compromettre le niveau d’éclairement en particulier dans des zones à risque. Résistants aux chocs et aux vibrations, ces luminaires techniques évitent le remplacement fréquent des lampes. Ils ne contiennent ni mercure ni autres produits dangereux, ce qui les rend plus écologiques. Les luminaires industriels Airfal incorporent les LEDS afin d’offrir une efficacité énergétique soucieuse de l’environnement et un meilleur contrôle de l’éclairage dans les zones ATEX.

Découvrez comment les LED vont transformer le ciel nocturne des villes

Luminaire LED AirfalLes premiers lampadaires pour éclairer les rues ont été installés en Europe au milieu du 19eme siècle. Dès lors, pour des raisons commerciales et de sécurité, villes et entreprises ont développé l’éclairage tout au long des dernières décennies en augmentant les dépenses d’électricité et créant une pollution lumineuse au dessus des villes perturbante pour la faune nocturne et privant les rêveurs d’étoiles filantes. Lire la suite

Airfal International remporte le prix EFQM de l’excellence managériale 2014

Le prix EFQM de l’Excellence Managériale a été décerné à Airfal International dans la catégorie des PME. Ce prix, décerné par l’institut aragonais de promotion des entreprises (Instituto Aragonés de Fomento) est fondé sur le modèle de la fondation européenne EFQM d’excellence managériale. Lire la suite

Airfal international participe à l’exposition Interlight 2014

Airfal international assistera au salon Interlight deMoscou, en Russie, organisé par le Messe Frankfurt.

Airfal présentera ses toutes dernières avancées technologiques en matière d’éclairage: des luminaires conçus pour une utilisation fiable dans des conditions extrêmes, ainsi que des luminaires antidéflagrants. Airfal a de nombreuses années d’expérience dans ce domaine. En outre, Airfal a également obtenu plusieurs certifications telles que la certification GOST specifique au marché russe. Lire la suite

Saviez- vous que l’éclairage affecte aussi la productivité au bureau?

decoParmi les nombreux facteurs qui peuvent influencer la qualité de la productivité dans des espaces de travail, il en est un qui est trop souvent sous-évalué par la plupart des entreprises : l’éclairage.

Nous savons tous que travailler avec trop peu de lumière peut nuire à notre vision ou inversement qu’être ébloui par une lumière trop vive nous empêche de voir clairement. Or, l’éclairage a aussi des influences plus subtiles et notamment dans les espaces de bureaux, comme l’ont montré différentes études menées aux Etats-Unis et en Europe dans lesquelles plus de 60% pour cent des personnes interrogées se plaignent de la qualité de l’illumination dans leurs espaces de travail. Ce pourcentage élevé d’insatisfaction pourrait indiquer que de nombreuses entreprises méconnaissent encore les influences de l’éclairage sur le bien-être au travail.

En général, les erreurs commises se répartissent en deux catégories: soit l’illumination est trop faible, soit elle est trop vive. D’une part, un éclairage trop faible peut entraîner une fatigue oculaire et des maux de tête, car, lorsque l’éclairage est insuffisant, les yeux doivent fournir des efforts supplémentaires. Une illumination trop faible peut également entraîner un manque de concentration, une certaine somnolence et produire un impact négatif sur la motivation des collaborateurs. Lire la suite

Light App , une nouvelle application pour les concepteurs de lumière

Voici une application fort utile pour les concepteurs de lumière, conçue par Hoare Lea and Partners. Il s’agit d’une application gratuite. Cette application, simple d’utilisation (voir video ci-dessous), permet à l’utilisateur de prendre une photo , ou de télécharger une photo existante , l’application permet de simuler l’illumination d’un batiment, d’une sculpture , ou même d’un objet.

Une app simple à utiliser pour simuler un éclairage

Prenez une photo avec la fonction photo de votre smartphone ou utilisez une photo existante. S’il s’agit d’une photo de jour, vous pouvez la transformer en une image nocturne en jouant avec curseur jour / nuit .

– Choisissez une forme de répartition de lumière, choisissez une couleur puis faites glisser votre choix sur votre image .
– Modifiez la taille, faites pivoter ou supprimez l’éclairage selon les besoins.
– Un niveau vous informe sur l’énergie consommée par l’installation d’éclairage.
– Vos conceptions peuvent être partagées sur Facebook et Twitter grâce à la fonction de partage .

Le résultat est certes intéressant, mais les images finales obtenues le sont avant tout à titre indicatif, comme première simulation pour un éclairage.

Voir l’application >>

Comment évaluer la qualité des installations d’éclairage sur le lieu de travail

L’éclairage du lieu de travail est un facteur environnemental fondamental pour assurer aux employés des conditions de travail adaptées. L’éclairage doit permettre la réalisation d’une tâche tout en assurant le bien-être des travailleurs.

De nombreux textes législatifs et normes encadrent l’éclairage sur le lieu de travail. Des unités de mesures sont généralement utilisées pour permettre aux professionnels d’évaluer la qualité de l’éclairage sur le lieu de travail.

Nous revenons ici sur ces éléments qui permettent d’évaluer la qualité de l’éclairage d’une telle installation :

NomDescriptionSymboleUnité
Flux lumineuxIl s’agit de la quantité d’énergie émise par une source sous forme de rayonnement visible dans tout l’espace  par unité de temps.FLumen lm
Intensité lumineuseQuantité de lumière rayonnée émise dans une direction donnée par une source ponctuelle.ICandela(cd)
LuminanceMesure de l’intensité lumineuse perçue dans une direction et en un point de la lumière réfléchie par une surface éclairée. La luminance d’une surface dépend de l’éclairement reçu par celle-ci, de son coefficient de réflexion et de sa brillance. L’appareil de mesure s’appelle un luminancemètre.Lcd/m2(candela par m2)
Eclairement lumineuxIl s’agit de la quantité de lumière reçue sur une surface d’un mètre carré.L’appareil de mesure s’appelle un luxmètre. Il s’agit d’une mesure importante pour  le respect des normes de confort et de sécurité du personnel.ELux (lx)
Efficacité lumineuseL’efficacité lumineuse d’une installation dépend non seulement de la source mais aussi des accessoires (réflecteurs, grille de répartition de lumière, protection transparente) .Lm/WLumen/ Watt
Température de couleurLa température de couleur permet de déterminer la température (effective ou « virtuelle ») d’une source de lumière à partir de sa couleur.KKelvin

 

Rinox: résistance et étanchéité avec le nouveau modèle de luminaires étanches d’Airfal

La gamme de luminaires étanches d’Airfal compte un nouveau modèle, le luminaire RINOX; Il s’agit d’un luminaire ayant un corps tubulaire anti-UV de 3,5 mm d’épaisseur en polycarbonate, ce qui lui donne une résistance aux chocs exceptionnelle. Ce luminaire bénéficie en outre d’un indice de protection IK10. Lire la suite

Eclairage du stade de Cornellá, Espagne

Les luminaires d’Airfal ont été sélectionnés pour l’éclairage du nouveau stade de football de Cornellà, à coté de Barcelone Le luminaire TR4 en aluminium, asymétrique pour s’adapter aux mesures spécifiques de la structure, et le luminaire TR3 d’Airfal ont été utilisés pour ce projet.

L’éclairage public adopte la technologie Led

Partout dans le monde de plus en plus de villes a la recherche d’économies d’énergie font le choix des lampes Led pour améliorer la  qualité et l’efficacité de leur éclairage public  .  En effet les Led peuvent permettre d’économiser jusqu’a 60% de la facture énergétique mais  pas seulement: les  leds sont des solutions plus écologiques par rapport aux solutions d’éclairage conventionnelles traditionnellement utilisées dans l’éclairage public.  Les émissions de CO2 et de soufre s’en trouvent réduites et c’est pourquoi de plus en plus de villes dans le cadre de leur politique de développement durable et de lutte contre le ŕechauffement climatique envisagent une migration complète du système d’éclairage public vers des solutions Led. Lire la suite

Une étude révèle comment l’éclairage affecte le bien-être des patients en milieu hospitalier

sanumUn groupe de chercheurs de la Cleveland Clinic aux États-Unis a montré qu’il y a une corrélation entre les niveaux d’exposition à la lumière pendant la journée et l’état psychologique, le niveau de fatigue, voire même la douleur chez les patients. L’étude suggère que les patients, dans une chambre d’hôpital normale, sont parfois exposés à trop peu de lumière pendant la journée, et n’arrivent pas à retrouver un cycle veille-sommeil normal. D’autres études montrent que la dépression saisonnière par exemple est liée dans certains pays au manque de lumière du jour durant certains mois de l’année, dès l’automne ou l’hiver.

Étude chez les patients hospitalisés

Pour évaluer si la lumière pouvait jouer un rôle dans la guérison des patients hospitalisés, Esther Bernhofer, auteur principal de l’étude, et ses collègues ont recueilli des données auprès de 40 hommes et femmes hospitalisés entre mai 2011 et avril 2012. Les patients portaient un dispositif au poignet pendant 72 heures pour mesurer leur état (veille ou sommeil), et le niveau d’exposition à la lumière. Ces mêmes patients ont rempli des questionnaires pour évaluer leur état psychologique, et le niveau de la douleur qu’ils ressentaient. En général, les patients analysés dormaient peu, avec des interruptions fréquentes du sommeil, et une moyenne de seulement quatre heures de sommeil par nuit. Les patients qui étaient moins exposés à la lumière pendant la journée étaient en général plus déprimés et plus fatigués que ceux qui étaient exposés à une lumière plus importante. Lire la suite

Une infographie analyse l’efficacité énergétique globale des ampoules LED

Une infographie publiée par Chadwicks analyse l’efficacité énergétique globale des ampoules LED, depuis leur fabrication jusqu’à la fin de leur vie utile.

L’infographie compare les lampes LFC, les lampes à incandescence, et les lampes LED. Cette infographie analyse des facteurs tels que la durée de vie, la consommation d’énergie lors de l’utilisation, l’énergie dépensée lors de la fabrication …
Selon l’infographie, si une lampe à LED nécessite 9.9Kwh lors de la fabrication, par rapport à un total de 0.612Kwh pour la lampe à incandescence, les LEDs dépensent beaucoup moins d’énergie en général, ce qui fait qu’au final elles sont plus rentables que les ampoules traditionnelles.

Même si les ampoules LEDs sont plus chères, leur durée de vie est plus longue (entre 50.000 et 100.000 heures pour une ampoule LED, contre 1.000 heures seulement pour une ampoule à incandescence). En outre, les lampes LEDs consomment moins d’électricité, et sont changées moins fréquemment que les lampes à incandescence.
Infografia-eficiencia-led

En 2023, 90% de l’éclairage public sera géré par des systèmes d’illumination intelligents

éclairage public intelligentLa baisse des prix des luminaires à LED est à l’origine d’une révolution dans le domaine des systèmes d’éclairage public, avec l’utilisation de technologies plus efficaces d’éclairage contrôlables. Aujourd’hui, les prix des éclairages LED sont de plus en plus concurrentiels, et le retour sur investissement plus raisonnable que jamais. Dans les grandes villes à travers le monde, les urbains jouissent d’une meilleure visibilité de nuit, avec la mise en place d’un éclairage extérieur dont la lumière est plus efficace, grâce à des luminaires à LEDs. Les collectivités locales réalisent d’importantes économies grâce à une baisse de la consommation d’énergie et à l’entretien simplifié de ces systèmes d’illumination.

Après plusieurs années de projets pilotes, et l’expérience acquise avec un nombre croissant de systèmes d’éclairage intelligents à travers le monde, les avantages réels de ces approches sont perceptibles. Ces systèmes d’éclairage intelligents donnent souvent lieu à des économies d’énergie substantielles. Cependant, le prix des lampes LED continue de baisser, et l’amélioration de leur durée de vie, se traduit par moins d’achats de lampes LED. Pour cette raison, le chiffre d’affaires global du secteur de l’éclairage public devrait baisser selon un rapport publié par Navigant, passant de 2,5 milliards de dollars en 2014 à 2,3 milliards de dollars en 2023.

Vers un éclairage de bureaux intelligent et personnalisable

luminaire bureauxNous savons que la lumière a un impact fondamental sur le bien-être et la performance des collaborateurs et leur santé peut être affectée par le niveau d’intensité et le spectre de la lumière au cours de la journée de travail. De nombreuses recherches ont déjà montré que l’exposition à une lumière plus intense peut augmenter la vigilance et la capacité de réaction des collaborateurs.

Une étude mondiale sur la qualité de la lumière au bureau, menée récemment par l’Institut Fraunhofer pour la gestion du travail et de l’organisation (IAO) apporte de nouvelles données sur ces interactions.

Aujourd’hui ce sont le plus souvent les normes, les directives et les critères d’évaluation ergonomique qui guident le choix de telle ou telle solution d’éclairage pour bureaux, alors que les facteurs humains (culture, âge, préférences des collaborateurs) passent en général au second plan.

A travers cette étude portant sur un vaste échantillon d’utilisateurs de bureaux, l’objectif des chercheurs, est d’évaluer la qualité de l’éclairage perçu afin de définir la solution d’éclairage de bureau la mieux adaptée pour telle personne ou tel contexte. Lire la suite

Forte croissance du marché de l’éclairage intelligent

eclairage intelligent Une nouvelle étude publiée par TechNavio prévoit une croissance annuelle du marché de l’éclairage intelligent de 36,4 pour cent au cours de la période 2013-2018. L’un des principaux facteurs contribuant à cette croissance du marché est la demande pour des éclairages éconergétiques de la part des industries. Le marché mondial de l’éclairage intelligent a connu des avancées technologiques rapides, ce qui a contribué à son développement, mais le coût encore élevé des ampoules éconergétiques limite quelque peu la croissance de ce marché.

L’éclairage intelligent, ou smart lighting,  constitue une avancée technologique qui se base sur l’utilisation de systèmes de contrôle pour diffuser  la lumière en fonction de différents paramètres, tels que le mouvement, la couleur désirée, l’intensité de la lumière du jour… Le marché de l’éclairage intelligent se développe à grande vitesse, stimulé par la recherche d’une meilleure efficacité énergétique, les développements technologiques, et des capteurs adaptés. De plus, la volonté des gouvernements d’éradiquer les lampes à incandescence contribue au développement du smart lighting. Les barrières à l’entrée de ce marché sont relativement faibles, et par conséquent beaucoup de nouvelles entreprises ont fait leur apparition.

Aujourd’hui, l’Europe est le premier marché pour l’éclairage intelligent, dopé en particulier par l’éclairage commercial et industriel,  et par des applications en plein air ou le secteur automobile. Selon diverses sources, les ventes d’éclairage LED représentent à présent 25% des ventes totales du marché de l’éclairage LED, et en 2014 ce chiffre est susceptible d’atteindre 40%, dépassant pour la première fois les ventes d’applications LED utilisées dans les téléviseurs.

Les ampoules à LED, l’éclairage du futur

ampoule ledL’ampoule à incandescence qui nous a éclairé pendant des générations est progressivement remplacée par un produit plus conforme aux goûts du public : l’ampoule LED, une solution efficace sur le plan énergétique.

Bien que son prix soit environ 20 fois plus élevé que celui des anciennes ampoules à incandescence, les ampoules LED durent plus longtemps et consomment moins d’électricité. En outre, le prix des ampoules LED est en baisse constante, à mesure que les fabricants améliorent leurs technologies de production.

Et comme elles incorporent des microprocesseurs, on assiste à l’éclosion de nombreuses applications qui permettent aux utilisateurs de contrôler les éclairages, ou même de changer la couleur de la lumière, avec des tablettes et des smartphones.

Il est probable que la technologie LED devienne d’ici 4 ou 5 ans la technologie la plus utilisée en matière d’éclairage. Les ventes d’ampoules et de luminaires LED croissent actuellement plus rapidement que les autres technologies d’éclairage.

Les ampoules classiques, moins chères, s’avèrent très inefficaces sur le plan énergétique. Elles perdent l’essentiel de leur énergie sous forme de chaleur. Les gouvernements européens tablent sur la suppression progressive de la fabrication ou de l’importation de ces ampoules peu efficaces.

Les ampoules fluorescentes compactes, une des premières alternatives disponible sur le marché, ont donné lieu à de l’insatisfaction pour de nombreux consommateurs. La qualité de la lumière est perçue comme plus froide,  les ampoules fluorescentes compactes peuvent tarder à chauffer, et contiennent des matières toxiques.

Les ampoules LED sont plus chères mais offrent une meilleure qualité de lumière et sont plus flexibles quant à leur utilisation, ce qui a séduit bon nombre de consommateurs.  Dans le même temps, les fabricants s’efforcent de transformer les ampoules: les produits bon marché et jetables sont de plus appréciés des consommateurs. Les fabricants ont par ailleurs ajouté des fonctionnalités qui contribuent à inscrire ces ampoules dans l’esprit de la domotique actuelle. Ainsi, on  trouve des ampoules LED connectées via  Bluetooth ou Wi- Fi , ce qui permet de les contrôler à distance, ou d’autre prestations telles que la diffusion de musique, ou la possibilité de changer de couleur automatiquement.

Dans le secteur commercial et industriel , l’utilisation de l’éclairage LED est plus fréquent que dans les foyers , car les entreprises analysent plus attentivement les coûts et bénéfices de ces ampoules LED.

Airfal participe à LEDsEE , le Premier Forum sur l’Eclairage et l’Efficacité Energétique

LEDsEE , le Premier Forum sur l’Eclairage et l’efficacité énergétique se tiendra à Madrid les 11 et 12 Juin 2014. LEDsEE comptera une zone d’exposition et sera un point de rencontre pour les entreprises, et les professionnels du secteur. Lire la suite

Light & Building 2014: nouveaux produits à hauts rendement énergétiques

Airfal participait comme chaque année  à Light & Building 2014, le salon de l’éclairage le plus important du monde, qui a eu lieu en mars dernier à Francfort. La société espagnole y expose depuis la première édition de Light & Building. Lire la suite

Airfal illumine le Parc d’Aranzadi – éclairage led étanche

Le Parc d’Aranzadi est situé dans la zone nord de Pampelune, longeant un méandre de la rivière Arga, entre les quartiers de La Chantrea et La Rochapea. Lire la suite

Airfal au salon Light + Building 2014

Airfal sera présent au salon Light + Building qui se tiendra à Francfort du 30 mars to 4 Avril 2014. Il s’agit du salon le plus important d’ Europe, avec des fabricants de plus de 50 pays,  et environ 200.000 visiteurs. Lire la suite

Comment l’éclairage affecte nos emotions et notre comportement.

vitraLes chercheurs en neuroscience s’interrogent de plus en plus sur l’influence de la lumière et de l’éclairage, en particulier les niveaux d’éclairement et température de couleur, sur nos émotions et in fine sur nos comportements.

On pense depuis toujours que le manque de luminosité et le mauvais temps peuvent nous faire broyer du noir mais des études récentes menées par des chercheurs nord-américains ont plutôt démontré que plus le niveau d’éclairement est important, plus il peut intensifier nos émotions qu’elles soient positives ou négatives et qu’inversement une plus faible luminosité tempère notre réactivité. Ainsi contrairement aux idées reçues une personne sujette à un état dépressif verrait son humeur dépressive accrue par une journée très ensoleillée et donc très lumineuse.

Cette corrélation observée peut être rapprochée des effets mesurés des différentes couleurs de lumière et peuvent être exploités dans tous les domaines d’activité. Lire la suite

LuxLED, la technologie LED adaptée aux luminaires étanches

Tourné vers l’avenir et en recherche constante d’innovation, Airfal lance un nouveau luminaire baptisé LuxLED. Ce luminaire associe étanchéité parfaite et technologie LED et se distingue ainsi par sa consommation économe, son efficacité lumineuse et son design épuré. Lire la suite

Airfal éclaire le nouveau stade de San Mames à Bilbao

La première pierre a été posée le 26 mai 2010,  et la construction a débuté officiellement le 25 juin de cette même année. La construction du stade s’est déroulée en deux étapes : la première , déjà achevée, a concerné la construction des deux côtés su stade, et la dernière étape concernera les loges VIP. Lire la suite

Réglettes lumineuses pour l’industrie, le commerce, les bureaux

réglette lumineuseFaciles à installer, ayant une longue durée de vie, les réglettes lumineuses d’Airfal sont des solutions d’éclairage économiques et efficaces adaptées à l’illumination de bureaux, d’usines ou d’ateliers, d’espaces à usage commercial…

Plusieurs modèles de réglettes lumineuses
La gamme Airfal présente plusieurs modèles de réglettes lumineuses adaptées aux conditions particulières de votre entreprise.

Réglette lumineuse Delta T8
Il s’agit d’une réglette industrielle, fonctionnelle et économique. En tôle d’acier prélaqué, elle est disponible en version un ou deux tubes avec possibilité d’ajout d’un réflecteur en aluminium poli ou en tôle d’acier, selon les besoins. Cette réglette lumineuse peut être fixée sur un système de rails en aluminium ou acier fixée au plafond ou suspendue

Réglette lumineuse Delta T5
Une réglette lumineuse pour l’industrie en tôle d’acier prélaqué pour 1 ou 2 tubes tubes fluorescents du type T5. Elle est disponible avec la possibilité d’ajouter un réflecteur en aluminium poli ou en tôle d’acier, selon les besoins. Elle peut être fixée sur un système de rails en aluminium ou acier fixé au plafond ou suspendu.

Réglette lumineuse Minidelta
Il s’agit d’une réglette lumineuse décorative de taille réduite pour applications industrielles et commerciales. Avec un design sobre et élégant, cette réglette s’adapte parfaitement aux espaces limités. Adaptée à l’utilisation de tubes fluorescents du type T5, cette réglette lumineuse peut aussi être fabriquée pour des tubes fluorescents du type T8.