Luminaires à pilotage intelligent DALI avec modules LED de classe II : pourquoi il n’est pas recommandé de les utiliser.

Ces derniers mois, la demande de nos clients pour des luminaires équipés de modules LED de classe II et de pilotage intelligent DALI a augmenté, ce que le service technique d’Airfal déconseille en raison de l’absence de garanties quant à leur utilisation correcte.

Pour mieux comprendre la situation, il est important de savoir ce qu’est un luminaire de classe II.

Les luminaires de classe II se caractérisent par des mesures de sécurité supplémentaires telles qu’une double isolation ou une isolation renforcée. Ce type d’isolation est principalement destiné aux appareils électriques manuels, où une isolation supplémentaire est nécessaire car ils sont utilisés par les gens pour de nombreuses activités quotidiennes.

Grâce à ce double renfort, il n’est pas nécessaire d’utiliser une mise à la terre lors de l’installation de luminaires avec isolation de classe II. Ils ne dépendent pas des conditions d’espace, ce qui signifie un gain de temps et surtout d’argent lors de leur installation.
Cependant, pour certains appareils et installations électriques, il est recommandé d’utiliser une isolation de classe II, comme l’éclairage à l’intérieur d’une piscine.Mais, l’utilisation de la classe II n’est pas recommandée pour les luminaires avec modules LED et gradation DALI.

L’élimination de la connection à la terre de l’installation peut provoquer divers dysfonctionnements électroniques, ce qui implique plusieurs inconvénients et c’est pourquoi Airfal déconseille cette pratique.

Dans le cas des luminaires équipés de modules LED, la réduction des interférences électromagnétiques (EMI) ne peut être garantie par la suppression de la connexion à la terre, de sorte qu’il n’est pas possible de satisfaire aux exigences réglementaires en la matière. D’autre part, la connexion à la terre des luminaires LED garantit que le phénomène de « LED GLOWING », aussi appelé lumières fantômes ne se produit pas. Ce phénomène se produit lorsque le luminaire avec modules LED continue à émettre une lumière résiduelle lorsqu’il est éteint ou en veille. Dans le cas des luminaires de classe II, il est impossible de garantir qu’il n’y aura pas de « LED GLOWING ».

D’autre part, dans le cas courants transitoires ou de pics de tension/courant dans le réseau d’alimentation, la connexion à la terre permet aux filtres des drivers de LED d’agir en les réduisant ou en les éliminant. Sans la présence d’une prise de terre (Classe II), tout courant transitoire passera à travers le driver et atteindra les LEDs, raccourcissant leur durée de vie ou même les détruisant.
Nous voyons dans ce graphique une explication simple, soit la partie gauche sans mise à la terre, et la partie droite avec mise à la terre :

Sur le côté droit avec connexion à la terre, le courant transitoire arrive plus amorti que sur le côté gauche sans connexion à la terre.

Dans le cas des luminaires DALI de classe II, il faut expliquer que les pilotes DALI sont des dispositifs très sophistiqués contrôlés par un petit ordinateur interne. La commande et la régulation des LEDs est réalisée sous la supervision d’un logiciel intégré dans le microprocesseur du driver.
Pour le bon fonctionnement de ces appareils, l’ordinateur qui les intègre doit « mesurer » le potentiel de référence 0, sans connexion à la terre, la mesure peut être inexacte, et la gradation peut échouer ou avoir des effets aléatoires incontrôlés (différences de courant entre les luminaires, défauts de synchronisme….). Nous pouvons aussi trouver des cas de fonctionnement correct dans lesquels des problèmes de régulation peuvent apparaître après un certain temps.

De plus, la norme régissant une installation DALI (CEI 62386) spécifie spécifiquement la nécessité d’avoir une connexion à la terre pour protéger les circuits de commande et les pilotes, comme le montrent les figures suivantes:

Comme indiqué au début de l’article, l’absence de garanties de qualité et d’éclairage ininterrompu est la principale raison pour laquelle l’installation de la classe II, des LED et de la gradation DALI n’est pas recommandée.