L’éclairage pour les serres agricoles et pépinières

Les diodes électroluminescentes mieux connues sous le nom de LED sont depuis longtemps reconnues pour leurs nombreux avantages par rapport aux technologies d’éclairage traditionnel. Leur longue durée de vie, leur efficacité énergétique et leur flexibilité ont permis le développement des éclairages LED pour une multitude d’applications .

L’évolution de la technologie des LED au cours de la dernière décennie a été remarquable et portée par un marché en croissance continue ces dernières années. Cependant, face à d’autres secteurs, le développement des LED dans le secteur agricole est beaucoup plus récent.

Si la lumière est une nécessité évidente pour la croissance des plantes, c’est aussi l’un des facteurs les moins bien compris pour la culture sous serre. En outre, l’éclairage est souvent considéré comme moins important que la nutrition des plantes. Or, il est important de compléter la lumière naturelle dans les serres pour obtenir des journées plus longues et pour surmonter les obstacles qui diminuent la lumière naturelle. De nombreuses technologies d’éclairage traditionnelles ne peuvent pas être utilisées car elles émettent trop de chaleur, ce qui peut être dommageable pour les plantes. Pour que les plantes poussent correctement dans une serre, elles doivent bénéficier d’une température et d’une lumière adaptées pour permettre l’absorption optimale de la chlorophylle, essentielle à la photosynthèse et à la croissance des plantes. Ces dernières années, les recherches ont montré que les plantes sont plus sensibles à certaines longueurs d’onde particulières de la lumière. En effet, l’absorption de la chlorophylle et la photosynthèse sont accrues lorsque les plantes sont exposées à une lumière rouge (640 à 660 nanomètres) et bleue (450 nanomètres). Ces études ont montré que les pics d’absorption de la chlorophylle se situent dans les plages de 400 à 500 nm et de 600 à 700 nm.

Cependant jusqu’ici les lampes HPS étaient couramment utilisée pour l’éclairage des serres. L’étude des pics d’absorption de chlorophylle montre que la majeure partie du flux lumineux des lampes HPS se situe en dehors des plages de pic d’absorption de la chlorophylle. Par ailleurs, une serre de 2 hectares utilisant des lampes HPS va consommer environ 10.000 mégawatts-heures d’électricité par an. La recherche a ainsi montré que seuls 7 pour cent de la lumière générée par des lampes HPS sont absorbés par les plantes, et une grande partie de l’énergie produite par ces lampes est donc gaspillée.

Les exploitants de serres et de pépinières peuvent bénéficier d’économies d’énergie et d’une meilleure efficacité énergétique en utilisant l’éclairage LED.

En passant à l’éclairage LED, les économies d’énergie peuvent être considérables. Outre ces économies d’énergie, l’utilisation de LED spécifiques peut contribuer à stimuler la photosynthèse et la croissance des plantes. La technologie LED s’avère plus efficace pour stimuler la croissance des plantes grâce à l’utilisation de longueurs d’onde ciblées, tout en réduisant considérablement la consommation d’énergie. Les LED ne produisent pas de chaleur de sorte que les luminaires peuvent être positionnés presque au-dessus des plantes. En utilisant des luminaires pour LED spécifiquement adaptés pour des environnements humides, il est possible de bénéficier d’un éclairage étanche pour serres agricoles qui permet une croissance des plantes en bonne santé et une diminution simultanée de la consommation d’énergie.

Le luminaire TR3 d’Airfal possède un degré de protection IP67 qui offre une protection totale  à la poussière et à la pénétration d’eau en immersion prolongée. Cette étanchéité est appropriée pour une multitude d’applications, notamment les applications agricoles, telles que les pépinières et serres.