2015 : Année Internationale de la Lumière

international year lightLe 20 Décembre 2013, l’Assemblée générale des Nations Unies a déclaré 2015 Année Internationale de la Lumière et des Technologies de la lumière (AIL 2015). Centrée sur les sciences de la lumière et leurs applications, l’Année Internationale de la Lumière 2015 a pour objectif de sensibiliser mondialement le public, à la capacité des techniques utilisant la lumière, à contribuer au développement durable et à apporter des solutions aux défis mondiaux, en matière d’énergie, d’éducation, d’agriculture et de santé. Cette année internationale est l’initiative d’un large consortium d’organismes scientifiques incluant l’UNESCO. Elle réunit de nombreux acteurs à l’échelle internationale tels que des associations et institutions scientifiques, des organismes éducatifs, des plateformes technologiques, des organisations à but non lucratif et des partenaires du secteur privé. 2015 AIL marquera un certain nombre d’anniversaires scientifiques, sources d’inspiration pour cette année, parmi lesquels le millième anniversaire de la publication de premiers travaux sur l’optique par l’érudit Ibn Al-Haytham et le bicentenaire de la théorie ondulatoire de la lumière établie par Augustin-Jean Fresnel.

La Lumière est une ressource universelle

Selon les organisateurs de cet événement mondial: « La lumière joue un rôle essentiel dans notre vie quotidienne et se trouve à la croisée de nombreuses disciplines scientifiques au 21ème siècle. Elle a révolutionné la médecine, permis l’essor des communications internationales via l’Internet, et continue d’influencer de nombreux aspects culturels, économiques et politiques de la société mondiale. Pendant des siècles, la lumière a transcendé toutes les frontières, y compris géographiques, le sexe, l’âge, la culture et la race, et demeure une ressource formidable pour inspirer la formation et la recherche. »
Avant l’approbation par l’Assemblée Générale des Nations Unies, la résolution de l’AIL a été soumise à l’approbation de la Commission des Nations Unies le 6 Novembre 2013, à l’initiative du Mexique, avec le support de la Nouvelle-Zélande. Comme l’a déclaré Ana María Cetto de l’Université nationale autonome du Mexique (UNAM) : « La lumière a une influence universelle. Grâce à la lumière, il y a de la vie sur Terre et nous savons nous situer dans l’Univers. L’AIL sera une opportunité pour les scientifiques, ingénieurs, designers, artistes ou poètes quels qu’ils soient, inspirés par la lumière, pour interagir ensemble et avec le public, afin d’en apprendre davantage sur la nature de la lumière, ses innombrables applications, et d’échanger sur le role de la lumière dans notre culture. »
Cette résolution a été adoptée avec le co-parrainage de 35 pays: Argentine, Australie, Azerbaïdjan, Bosnie-Herzégovine, Chili, Chine, Colombie, Cuba, République dominicaine, Equateur, France, Ghana, Guinée, Haïti, Honduras, Israël, Italie, Japon, Maurice, Mexique, Monténégro, Maroc, Népal, Nouvelle- Zélande, Nicaragua, Palau, République de Corée, Fédération de Russie, la Somalie, l’Espagne, Sri Lanka, Tunisie, Turquie, Ukraine et États-Unis d’Amérique. Cette liste impressionnante de co-sponsors souligne les aspects véritablement universel et fédérateur de la lumière, consacrés par cette année internationale.

Les technologies de la lumière, sources de solutions innovantes

Tout au long de cette Année Internationale de la Lumière seront organisés, un peu partout dans le monde aux niveaux régional, national et international des événements, manifestations, conférences, colloques, expositions et spectacles autour de la lumière, avec entre autres la volonté de promouvoir des technologies basées sur la lumière et garantissant un développement durable.
L’un des principaux objectifs de l’Année Internationale de la Lumière sera de permettre aux gens de tous âges et de toutes origines de comprendre comment la lumière du soleil au cours des millénaires a contribué au développement de l’humanité à travers l’architecture et l’urbanisme, l’agriculture et l’horticulture, la désalinisation et le chauffage, le séchage et la cuisson des aliments; la production d’électricité….
Le Président du Comité directeur de l’AIL 2015, John Dudley explique ainsi: « Une Année Internationale de la Lumière est une formidable opportunité pour mobiliser les décideurs et différents acteurs internationaux sur le potentiel des technologies utilisant la lumière pour apporter des solutions aux défis environnementaux actuels. Nous avons maintenant une opportunité unique de sensibiliser l’opinion mondiale sur ce potentiel. »
Dans le monde entier, les individus et les organisations représentant la science, l’ingénierie, la culture et les arts vont travailler ensemble pour faire de cette Année Internationale de la Lumière un succès grâce à des programmes d’événements et d’activités exceptionnelles.
Pour en savoir plus sur l’AIL en France : http://www.lumiere2015.fr/, http://www.lux2015.org/ ,