Améliorer l’efficacité de l’éclairage dans les data centers

Avec le développement exponentiel du big data et du cloud computing, les centres de stockage et de traitement des données informatiques deviennent incontournables à la périphérie de chaque capitale. Ils hébergent et centralisent les serveurs de données de grands groupes multinationaux, d’administrations, de places boursières… Leur taille ne cesse de s’agrandir et de se démultiplier sur tous les continents et selon l’Université de Standford, la  consommation électrique des data centers a augmenté de 56% entre 2005 et 2010, pour représenter environ 1.5% de la consommation mondiale d’électricité. [1]
eclairage-datacenterEnergivores, les serveurs sont terriblement voraces en électricité et les études de prospective à l’horizon 2020 pronostiquent une multiplication par trois des émissions de C02 dues aux serveurs informatiques qui représentent aujourd’hui 2% des émissions de CO2 à l’échelle mondiale.
C’est pourquoi améliorer sans cesse leur efficacité énergétique est un enjeu crucial qui va de pair avec l’extension de leur surface. Parallèlement, aux efforts fournis pour minimiser la consommation des serveurs eux-mêmes, l’éclairage même s’il ne représente qu’entre 3 et 5 % de l’électricité nécessaire au fonctionnement des centres de données informatiques, est aussi un levier important pour optimiser la consommation d’électricité et diminuer l’impact environnemental de ces centres tentaculaires.

Ainsi pour tous les experts, améliorer l’efficacité énergétique de ces data centres passe sans surprise par la mise en place de systèmes d’éclairage intelligents et d’éco-gouvernance combinés à l’utilisation de sources lumineuses LED. Cependant, il ne suffit pas d’installer des LEDs pour optimiser l’éclairage d’un datacenter. Il existe différentes approches pour définir l’éclairage qui nécessitera le moins de luminaires pour la plus grande efficacité globale. Grace à la mise en place de systèmes d’éclairage intelligents, les serveurs pourraient personnaliser leurs dispositifs d’éclairage afin de les adapter à leurs besoins, en intégrant des fonctionnalités telles que :

– Installation de détecteurs de présence et de mouvement pour la gestion de l’éclairage dans les salles de serveurs afin de s’assurer que les lumières ne s’allument que lorsque le personnel en a besoin et qu’elles suivent leurs déplacements à l’intérieur du centre en limitant le recours à la lumière seulement là où elle est nécessaire (approche « follow me ») ;
– Mise en place de luminaires à LED car ils consomment moins d’électricité, génèrent moins de chaleur, sont à intensité réglable et leur durée de vie plus longue permet de réduire les coûts de maintenance;
un système permettant d’utiliser au mieux la lumière du jour de façon automatique par rapport aux niveaux d’éclairage requis;
une programmation de l’éclairage adaptée aux besoins à différents moments de la journée ;
un système d’alarme automatique en cas de panne des équipements lumineux pour alerter les responsables de la maintenance des centres;
la collecte de données propres aux luminaires permettant l’analyse de l’utilisation de chaque source lumineuse et permettre un réglage ciblé afin d’éviter toute déperdition.