Conseils pour l’éclairage des ateliers, des usines et postes de travail.

Il existe autant de types d’ateliers, de zones de production ou d’usines qu’il existe d’activités différentes. Cependant, dans tous les cas de figure, un bon éclairage est nécessaire et il faudra réaliser une étude attentive de l’illumination de chaque poste de travail.

Les besoins en éclairage des ateliers et des usines requièrent l’intervention de plusieurs types de professionnels: installateurs, ingénieurs, architectes et techniciens en général. Pourtant, fréquemment, l’illumination des postes de travail ne fait pas partie es préoccupations prioritaires.

Les facteurs et les critères à privilégier pour l’éclairage d’un atelier ou d’une usine sont pratiquement les mêmes que pour un bureau ou pour une boutique. Les points essentiels à vérifier sont les suivants: un bon éclairage général, un éclairage en rapport avec le type d’activité réalisée, une prise en compte des risques d’éblouissement, des ombres, et si nécessaire, une reproduction adéquate des couleurs.

Quel est le niveau de lumière adéquat dans un atelier ou une usine?

L’intensité de la lumière dépend de l’activité réalisée. Le critère généralement suivit est que plus l’activité réalisée est délicate, plus l’intensité lumineuse devra être prononcée.

Il existe des normes internationales qui donnent des indications selon le niveau d’activité. Il faudra se renseigner afin de de savoir si pour le projet en question il existe une norme obligatoire. La plupart des normes recommandent des niveaux d’éclairage compris entre 300 et 1000 lux.

Tous les locaux sont-ils égaux à éclairer?

En général, les locaux avec des plafonds bas sont plus faciles à éclairer.

Les ateliers avec des hauteurs allant jusqu’à 6 mètres peuvent utiliser des lampes à tubes fluorescents avec un réflecteur. Pour les hauteurs supérieures, il faudra utiliser des lampes avec réflecteurs adéquates, ou des luminaires adaptés à des hauteurs élevées comme les lampes suspendues.

Si il y a des fenêtres, gardez à l’esprit que, même si celles-ci favorisent l’entrée de la lumière du jour, quand le temps est nuageux ou qu’il fait nuit, elles ne  permettent pas de réfléchir  la lumière des écrans fluorescents comme ce serait le cas avec un mur de couleur claire.

Les postes de travail de votre entreprise requièrent –ils une  lumière spécifique ou plus importante?

Il faudra faire une analyse poste de travail au cas par cas, et voir s’il faut éclairer avec une intensité plus ou moins forte en fonction du  travail réalisé.

Quelle est le meilleur endroit pour  situer le luminaire?

Il faudra adopter la même approche que pour n’importe quelle autre opération d’éclairage de bureaux: lumière de gauche à droite, si la personne qui y travaille est droitière, ou de droite à gauche, si l’employé est gaucher. Il est en fait conseillé de placer deux lampes de chaque côté du poste de travail, quite à les partager avec des postes contigus.

Tenir compte des ombres.

Leur absence rend difficile l’appréhension de l’espace, mais d’autre part des ombres très marquées gênent pour appréhender les détails.

Utilisez des lampes fluorescentes ou de rendu des couleurs élevé pour les activités qui exigent l’identification de couleurs avec précision, comme dans l’industrie de l’imprimerie, de l’électronique, le textile, etc.