Les niveaux d’éclairage recommandés dans l’industrie

Un bon éclairage combine trois aspects: haute efficacité lumineuse, longue durée de vie et bon rendu des couleurs. L’éclairage des locaux industriels doit faciliter l’exécution d’une tâche et améliorer la performance visuelle. Un bon niveau d’éclairage permet une meilleure productivité, ce qui signifie moins d’erreurs ou d’accidents, en réduisant la fatigue oculaire .Il contribue à assurer le bien-être des employés.

Outre le niveau requis d’éclairage, il est également essentiel de veiller à ce qui suit:
– Une bonne qualité de la lumière émise par les sources
– Uniformité de l’éclairement
– Equilibre adéquat de l’éclairage pour éviter en particulier l’éblouissement

40Éclairer les zones de travail dans l’industrie:

Le niveau d’éclairage doit être adapté à la nature et à la précision du travail à effectuer. Pour éclairer la zone de travail, il est recommandé d’utiliser un éclairage local, pour compléter l’éclairage général des locaux.
– Pour la circulation intérieure: Illumination minimum 40 Lux
– Pour les chambres et salles de bains en mutation: Illumination minimum 120 Lux
– Pour les locaux fermés dédiés à une tache spécifique : Illumination minimum 200 Lux

Éclairage pour les espaces extérieurs:
– Pour les voies de circulation : Illumination minimum de 10 Lux
– Pour les espaces extérieurs dédiés à une tache spécifique: Illumination minimum de 40 Lux

Éclairage de zones de travail spécifiques:
– Pour la mécanique moyenne et bureaux: Illumination minimum de 200 Lux
– Pour la réalisation de pièces de petites tailles, la mécanographie: Illumination minimum de 300 Lux
– Pour la mécanique fine, la gravure, le dessin: illumination minimum de 400 Lux
– Pour la mécanique de précision, l’électronique et les différents contrôles: Illumination minimum de 600 Lux

Le niveau d’éclairement requis dans l’industrie dépend de:

• La taille des détails qui doivent être observée
• Du contraste entre l’objet / la forme et le fond

Les aspects suivants doivent aussi être pris en compte:

• La vitesse de l’exécution des travaux
• Le déplacement des objets
• De l’âge des personnes réalisant cette tache